studio GOBZ'INK "Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" (Lewis Carroll)

28Mar/093

[bestYoles] Autres croquis pour patienter

Posted by ShamZam

En attendant du nouveau côté bestYoles, voici quelques croquis pour patienter. Ils ont été réalisés il y a près de quatre ans par deux illustrateurs ayant accepté de travailler un peu avec moi sur la toute première version.

De Croquis de KAN-J De Croquis de KAN-J

De Croquis de KAN-J De Croquis de KAN-J

De Croquis de Frédéric Vignaux De Croquis de Frédéric Vignaux

Je finirais en présentant un croquis qui m'a été cédé dernièrement toujours pour bestYoles :

De Croquis de Lohran

NB : les images sont cliquables et donnent accès aux galeries de tous les croquis du même auteur.

Imprimer ce message
26Mar/090

[Fragments de légendes] Finitions

Posted by Paradoks

Bon, on attaque la dernière ligne droite. Donc ce soir, rédaction de la FAQ qui viendra à la fin du bouquin pour aider le MJ, ainsi que de la liste des inspirations. La semaine prochaine : corrections de fous pour avoir un document tout beau tout propre.

Et puis une fois que c'est fait, ce sera à LG de jouer !

Normalement tout ça sera fini pour juin grand grand max.

Imprimer ce message
25Mar/090

[Douces étoiles] Croquis de lutins de Krys

Posted by ShamZam

Quelques croquis qu'a fait Krys (sans doute en cours... 😉 ) pour les lutins de Douces étoiles :

De Croquis de Krys
Imprimer ce message
25Mar/090

[bestYoles] Nouvelle de Bolgenstein

Posted by ShamZam

En effectuant des fouilles archéologiques sur le net, j'ai retrouvé un texte qu'avait écrit Bolgenstein, un membre du forum de Ballon-Taxi, intéressé par mon jeu bestYoles dans sa précédente version. Le texte étant toujours valable, je l'ai intégré au livre de base en préparation.

Epineux et Lumine discutaient en bas de l'échelle.
– T'es sûr qu'on est au bon endroit ?, disait le premier, une créature hérissée de cornes et de piquants qui en faisaient un gardien efficace d'après le Maître.
Epineux n'était vraiment content qu'après une bonne bagarre, il râlait le reste du temps.
Il était éclairé par Lumine, née pour émettre toute sorte de lumières. Le Maître trouvait utile de pouvoir lire à tout moment des manuscrits dont l'écriture ne se révélaient que sous certains éclairages, comme celui de la lune.
Lumine entreprit de lire à haute voix le papier qu'il avait sorti de sa bourse :
– "Au fin fond du Labyrinthe, Là où les Ténèbres rencontrent la Lumière, De la Terre sort le Vert-Argent, Gardé par l'Esprit du Lieu". Je ne me suis pas trompé, les égouts sont sans aucun doute le Labyrinthe.
– Pourquoi le Maître ne nous dit-il jamais clairement ce qu'on a à faire ? La dernière fois, je vidais un godet avec Cabriole et il me racontait que son maître à lui se contentait de lui dire "Va là-bas et ramène-moi ça". Je trouve ça moins compliqué, non ?
– Oui mais le Maître dit que ça stimule notre intellect et que ça nous empêche de faire des bêtises.
– C'est vrai que Cabriole est pas très malin.
C'est l'instant que choisit Crachote pour arriver enfin en bas de l'échelle. L'eau qui circulait dans le tunnel avait une odeur bizarre mais l'attirait quand même lui qui, à la maison, était chargé d'entretenir les aquariums et la piscine.
– C'est là ?
– Oui, grogna Epineux, on n'a plus qu'à trouver le fond et j'espère que cet Esprit du Lieu sera pas trop coriace.
– Alors on descend ?, dit Crachote qui finalement se laissait tenter et entrait dans l'eau.
– On descend, répondit Lumine. Tardons pas, j'ai pas envie de louper Buffy ce soir.
Et les trois bestyoles se mirent en route.

Imprimer ce message