studio GOBZ'INK "Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" (Lewis Carroll)

30Juil/090

[Agone] Cornelin Bouclefer, minotaure (inachevé)

Posted by ShamZam

Cornelin Bouclefer

cf. Souffre-jour n°4
Frère adoptif de Grévelin, Honorin l'adopta quand il suivit les cris déchirant et persifleurs d'une méduse en train d'accoucher d'un rejeton corné. Il ne comprit qu'après avoir vécut la scène que le minotaure qu'il venait de croiser était sans doute le père de l'enfant. Comment un minotaure pour qui la paternité est si importante avait-t-il pu abandonner le fruit d'une union rare ? Sans doute parce que le minoveau n'avait que piètre allure. Jamais avait été vu un si petit être avec de si grandes cornes.
L'enfant fut recueillit par Honorin, par pitié tout d'abord puis par amour ensuite. Tout le sépare de cet être de la saison aux origines, néanmoins il s'agit du seul minotaure qui ne peut l'obliger à lever la tête pour croiser son regard. Cornelin est victime d'un nanisme, rarissime au sein de son Décan, il n'est qu'honte pour celui-ci qui y voit la manifestation de l'Automne. Chez les Bouclefer en revanche, c'est un membre de la famille à part entière dans les sentiments. En terme de hiérarchie et d'héritage, il n'est qu'un étranger au vu des coutumes farfadines. Chez les Hauts-de-Chef, il est connu comme le meilleur contre-assassin du chef.
N'étant pas farfadet, il ne peut intégrer les rangs de la guilde et le port du chapeau haut-de-forme lui est interdit.
Né en dehors des abysses, il n'y connaît rien et n'a côtoyé que peu de démons jusqu'à aujourd'hui. En revanche, son ignorance en matière de démoniaque est largement compensée par ses connaissances en matière de démarches et créatures du Semblant. Ce savoir ayant été d'abord prodigué par Honorin mais aussi éprouvé du bout de ses cornes acérées.
Ses talents et sa tenacité face au Semblant l'ont amené vers un poste obtenu non sans le coup de pouce d'Honorin, c'est-à-dire Cavalier Blanc de la Centrallée. Avec Fandor Dim, il est l'unique autre non-farfadet à posséder un titre de figure supérieur à pion.

Imprimer ce message
26Juil/090

[Blog] Retrait des galeries d’inspiration

Posted by ShamZam

A la demande d'une illustratrice dont certaines oeuvres étaient exposées dans ces galeries, je les ai toutes retirées. Je les avait mises en place notamment pour le projet d'illustration de mon amie Krys. Aujourd'hui que celui-ci est finis. Si un partenaire venait à se proposer pour illustrer ou écrire sur l'un des jeux, je lui ouvrirait dès lors un autre type d'accès à ces banques d'inspirations. Je ne vais en effet pas les supprimer définitivement, elles sont pour moi bien trop précieuses dans mon processus de création.

Imprimer ce message
20Juil/090

[Agone] Chandelia Alserpanthië, méduse (inachevé)

Posted by ShamZam

Chandelia Alserpanthië
Echappée de ses Terres Veuves natales, la renégate Chandelia a rencontrée La Torche sur son chemin vers Lorgol. L'ogre fut séduit par la tourmente de la jeune saisonine qui excitait son côté protecteur. Il se fait un devoir de la guider et protéger jusqu'à la cité urguemande. Charmée par tant de bonté chez un être à l'apparence si violente, elle ne put se résoudre à le quitter lorsqu'ils parvinrent à leur destination. Si la Torche est pas loin de lui voué de l'amour, la méduse s'est toujours astreinte à ne point envenimer sa condition en risquant de perdre ses serpents en se laissant aller à des sentiments autre qu'amicaux.
Incorporant de fait la troupe que constituait Alessandra, elle y fit valoir ses dons de cantatrices et de devin. A la manière des illusions magiques d'Etinceline, elle fit aussi office de charmeuse de serpent pour enchanter le public, en ajoutant à ses chants prophétiques quelques tours avec Elbo son serpent autonome. Les deux se sentent honteux en faisant cela, ces tours jugés ridicules. Cependant ils font l'affaire de la troupe et ont des résultats certains sur les spectateurs, aussi leur honte est non oubliée mais acceptée.

Imprimer ce message
19Juil/090

[Agone] Bifas, farfadet (inachevé)

Posted by ShamZam

Bifas le Noir
Bifas n'est pas farfadet charitable et rien ne pourrait venir de lui sans un retour. La négociation de la chute de Philistin au profit de Maldebroc devait lui assurer la place qu'occupe Ferlin, c'est-à-dire celle du Fou. A l'accession au trône, Maldebroc mit fin à leur entente sous de sombres explications. Bifas, fort de ses capacités de manigance ne s'en fut et resta, prit une figure disponible en se faisant Pion par la constitution d'une guilde de Bouffon. Il parvient ainsi à côtoyer tous les grands de Lorgol et à devenir une source d'informations importantes mais aussi un individu presque intouchable… ou en tout cas dont la disparition provoquerait des remous que la Cour des miracles dans son ensemble apprécierait. On ne sait jamais, des fois qu'un remout devienne vague et échoue sur les plages du tribunal…
Son origine est princéenne, ses manières aussi. Il a pour les bourgeois et nobles, le goût de l'exotisme dans ses bouffonneries. Seulement ils ne se rendent pas compte que de son royaume d'origine, il a en a gardé aussi bien d'autres acquis dont des contacts réguliers avec des personnalités princéennes acquises au Semblant, personnes qui lui demandent d'ailleurs en retour de services et fortune, de veiller à faire rouvrir les grilles enfermant les Marelles. Autre souvenir, il a balbutié la Sorcellerie avant de se tourner vers la Sonnaille (cf. Harmonie – Nouvelles magies). A la fois pour percer le secret des Marelles mais pour aussi effectuer des expérimentations, il s'est mis en quête de la Salamandre, cet être abjectement merveilleux.

Rôle mineur du drame Frères ennemis (Casus Master n°4)

Imprimer ce message