- studio GOBZ'INK - http://www.shamzam.net/blog -

[Agone] Ferlin Rigolgris, fou blanc de Lorgol (inachevé)

Ferlin Rigolgris

Citation:
Un farfadet étrange que ce Ferlin. Comme tous les Fous partout en Harmonde, personne ne se doute que ce petit bout d’homme habillé de couleurs criardes et au visage maquillé assure à lui seul la cohésion de la cour des miracles à chaque jour qui passe.
Ferlin est la mémoire, le juriste, ainsi que la bonne conscience de la cour. S’il arrive à agir autant, c’est qu’il ne dort jamais – littéralement – et qu’il possède un don particulièrement agaçant pour les agitateurs : se trouver toujours au bon endroit au bon moment. Vous avez l’intention de cambrioler la maison d’un riche magistrat alors que cela vous a été défendu ? Vous trouverez Ferlin en train de regarder votre exploit par-dessus votre épaule, le tout ponctué de remarques désobligeantes et des bruits de grelots.
Seuls les nouveaux à la cour sous-estiment le Fou, généralement le temps de se voir remis à leur place par une remarque cinglante.
Cf. Souffre-Jour n°4 – Lorgol Echiquier Blanc, p.32

Le Fou Blanc s'aide de Fandor Dim pour reconnaître les amis de la Salamandre et pouvoir les inviter en tant que membre d'honneur à la Cour des Miracles. C'est néanmoins un Inspiré qui surveillera de près ces nouveaux filleuls afin qu'ils ne versent pas dans la tentation.
Ancien inspiré, le Fou est devenu un Anonyme comme la Tour de la Citadelle ou plutôt comme lui-même puisqu'il assume les deux rôles.

Ferlin est un Anonyme qui ne subit point la perfidie de son Âme-Ville du faut de la possession d'un artefact absorbant la part de perfidie. Cet objet, appelé le Cœur de Folie est un don que fait le Cercle des Oubliés depuis quelques décennies en échange d'une place de Cavalier au sein de la Cour. Cette figure n'est attribuée à aucune d'elle en particulier mais à tout leur groupe. C'est une exception qui prend en compte l'Appel et leur communautarisme. Aucun Roi ou reine n'y a jamais vu aucune espèce de gêne sinon qu'une fée noire à la Cour parait aussi déplacée qu'une vielle dame dans un parc d'enfant. Le Cœur de Folie vit autant de temps que le règne d'un Fou. Lorsque la personne cède sa place à son successeur, il a le devoir de détruire l'artefact. L'épreuve est difficile car l'âme est devenue la compagne de chaque jour d'occupation du poste. On s'explique par une douleur trop lourde la mise à mort de l'ancienne conscience de la Cour. Elle survient dans les jours qui suivent la succession et fait l'objet d'un contrat d'assassinat, signé par la main même de l'ancien Fou.

Le sceptre du fou amène la mémoire mais aussi aide à mieux connaître la ville.

Si vous aimez, partagez !
  • [1]
  • [2]