studio GOBZ'INK "Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" (Lewis Carroll)

9Sep/093

[bestYoles/Borölok] Ce qu’on y jouera

Affiche du film PompokoA la manière des kitsunes dans le film Pompoko, les joueurs incarneront dans bestYoles/Borölok des êtres n'appartenant pas à l'espèce régnante, les humains mais vivant à leur crochet. Pouvant venir d'une des nombreuses îles volantes voir même d'un presque autre monde, ils auront fait le choix de s'intégrer dans la société humaine pour différentes raisons. Certains pourront par exemple être des résistants aux lois interdisant la magie, d'autres des féériques blasés de vivre sous terre. Tous passeront néanmoins par l'apprentissage auprès d'un chapelier (PJ ou PNJ), un sorcier humain sympathisant qui les fera passer pour des apprentis. Jusque là ce type de couverture n'a à priori jamais été trahie aux autorités horlogères ou aux inquisiteurs enflammés du culte du Soleil.

Quelques infos sur les races civilisées actuellement prévues (ça peut encore changés !) :

  • Goupils : voisins des loups et renards
  • Chafouins : voisins des pandas roux ou des ratons-laveurs
  • Matagots : voisins des chats et autres félins
  • Mandragores : proches des dryades mais en plus discret et plus bruyant
  • Mourioches : aussi appelés ogres et géants mais aussi gnomes et korrigans
  • Lorialet : descendants des humains ayant tant bien que mal survécu dans leur monde nocturne sans dessus-dessous
  • Sylphe : fusion lumineuse d'une fée et d'un ondin

Si vous aimez, partagez !
    Imprimer ce message

    Posted by ShamZam

    Commentaires (3) Trackbacks (0)
    1. citation : « Mandragores : proches des dryades mais en plus discret et plus bruyant »
      OOOO? Plus discret et plus bruyant… il n’y aurait pas comme une dichotomie dans l’énoncé ?!
       
      Bon, plus sérieusement, j’espère qu’on se verra en novembre, et que j’aurais l’occasion d’essayer ton jeu !

      • 😀 Non non, j’aime bien les paradoxes… même si celui-ci n’était pas voulu.
        Au lien d’une bonasse de dryade, tu as une racine vaguement humanoïde qui se font donc avec le paysage façon plant-en-pot. 😉 Et sinon j’ai simplement repris la capacité attribué populairement aux mandragores : le cri assourdissant (cf. Wikipedia et Harry Potter)

        Je sais pas si le jeu sera prêt mais je vais me sortir les doigts du c… pour !

    2. Juste pour info, ce billet n’est plus valable. J’ai levé finalement les contraintes. Beaucoup plus de type de personnages seront jouables. Plusieurs « races » dont celles-là seront cependant développées en terme de contexte.


    Leave a comment

    *

    Aucun trackbacks pour l'instant