studio GOBZ'INK "Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" (Lewis Carroll)

9Août/111

[Paladin] Rejouons à Assassins Creed

Pour ceux qui auraient passé ces dernières années en hibernation ou qui se seraient tenus éloignés de toute actualité vidéo-ludique (ce qui est pire 😉 ), Assassin's Creed est une série de jeux vidéos mettant en scène l'affrontement entre deux organisations secrètes à travers l'histoire : d'un côté les Assassins, une organisation de tueurs à capuche blanche luttant pour sauvegarder la liberté de pensée et de l'autre les Templiers, une assemblée de méchants capitalistes souhaitant asservir l'humanité.

Quel rapport avec le jeu de rôle ? Et bien il se trouve que le premier volet de cette série de jeu, se déroulant pendant les croisades, ferait un magnifique cadre de jeu pour une campagne médiévale bourrée d'action débridée, d'acrobaties audacieuses et de caméos de personnages historiques.

Ce billet vous propose donc une adaptation du contexte du jeu vidéo en l'an 1099, quelques décennies avant les évènements relatés par le premier jeu (histoire de surprendre les connaisseurs de la série), alors que la Fraternité des Assassins et les Templiers viennent de se révéler au grand jour et que la première croisade touche à sa fin, avec la création du royaume chrétien de Jérusalem.

Pour motoriser tout ceci, le jeu de rôle Paladin de Clinton R. Nixon, dont une traduction réalisée par Le Grümph est disponible gratuitement à cette adresse, m'est apparu comme une évidence de part les thèmes qu'il permet de traiter (l'absolutisme moral et les inévitables transgressions d'un code de conduite très strict).

Bon jeu !

Rien n'est vrai, tout est permis


Toile de fond

Depuis l'instant où Adam et Eve se sont libérés de l'oppression de Ceux d'Avant, la Fraternité des Assassins a toujours existé en marge de l'humanité pour la protéger de ceux qui souhaitent l'asservir. Si les armes utilisées ont changé au cours des siècles, la méthode est toujours restée la même : travailler dans les ombres pour assassiner tous les tyrans menaçant la liberté des hommes. Alexandre le Grand, Xerxes 1ier, Jules César, Cléopâtre et Caligula sont tous tombés sous la lame ou le poison d'un Assassin afin que leurs peuples puissent goûter à la liberté.

Symbole des AssassinsEn 1090, alors que la première croisade embrase le moyen-orient, l'Ordre change son fusil d'épaule sous l'impulsion du Grand Maître Hassan ibn al-Sabbah. Désormais ceux-ci agiront en plein jour, multipliant les actions et exécutions publiques afin de faire savoir à tous les opprimés en Terre Sainte et ailleurs qu'ils ne sont pas seuls et que la Fraternité se bat pour eux.

Le jeu commence en l'an 1099, lorsque les adversaires éternels des Assassins dans la lutte pour la liberté de l'humanité sortent également des ombres et prennent le nom de l'Ordre du Temple. Une lutte terrible entre Assassins et Templiers s'annonce.

Une lutte dont l'enjeu sera la Liberté ou l'Esclavage de toute l'humanité.

Organisation, foi et charte

Les personnages des joueurs sont tous des membres de la Fraternité des Assassins, une organisation de guerriers fanatiques opérant depuis la forteresse d'Alamut, dans l'Iran moderne. Aux yeux du grand public, il s'agit d'une secte de Nizarites, un courant religieux dérivé de l'Islam Chiite luttant officiellement pour libérer les opprimés mais semblant suivre ses objectifs propres. En réalité, la Fraternité est tout sauf une organisation religieuse (si une majorité des Assassins est musulmane, la Fraternité compte également bon nombre de chrétiens) et lutte pour rétablir la paix en Terre Sainte et limiter au maximum l'influence des Templiers.

Le moyen d'action utilisé principalement par les Assassins dans leur combat est l'assassinat des leaders militaires et des dirigeants politiques appartenant aux Templiers ou inféodés à ceux-ci. En 1099, leur objectif prioritaire est de tout faire pour mettre un terme aux croisades et ramener la paix en Terre Sainte (même si cela signifie protéger le tout jeune royaume chrétien de Jérusalem).

L'Animus est la matérialisation de la Foi des Assassins en leur Code. L’Animus blanc est la liberté ; l’Animus noir est la chaîne qui entrave les hommes.

Code

Lois mineures

  • Toujours agir pour maintenir la paix et l'unité de l'humanité.
  • Toujours respecter ses aînés dans la Fraternité.
  • Ne jamais mettre en danger les innocents par ses actions ou son inaction.

Lois majeures

  • Toujours obéir aux ordres de la Fraternité.
  • Toujours promouvoir le libre arbitre dans le coeur des hommes.

Loi sacrée

  • Ne jamais compromettre la Fraternité par ses actions ou son inaction.

Arme

La Lame Secrète est l'arme caractéristique de la Fraternité. Il s'agit d'une petite lame de métal dissimulée dans une épaisse protection en cuir couvrant l'avant-bras gauche de l'Assassin et pouvant jaillir en un instant par un simple mouvement du poignet. Elle nécessite l'amputation des deux dernières phalanges de l'annulaire la main gauche pour être utilisée efficacement.

Pouvoir

La Foi des Assassins et de leurs ennemis Templiers leur permet d'accomplir des prodiges bien au delà des capacités des hommes ordinaires mais qui ne sont pas à proprement parler de la magie :

  • discerner les choses cachées et repérer instantanément une cible dans une foule
  • tuer leur cible d'un seul coup de Lame Secrète tant que celle-ci n'est pas consciente de l'attaque
  • disparaître totalement dans une foule où une cachette même sommaire pourvu que leur poursuivant les perde de vue un seul instant

Exemples de personnages joueurs

Marwan ibn Khalid Al-Hadi (le Guide)
Chef militaire d'Alamut
Attributs charnels : Force 4, Rapidité 3, Commandement 2
Attributs blancs : Courage 3, Force d'âme 1, Foi 2
Attributs noirs : Violence 2, Fanatisme 1, Chantage 0
Talents : Lame Secrète, Bretteur redoutable, Légende vivante
Animus : Blanc 5, Noir 1

Imran ibn Ghazi al-Nasrani (le Chrétien)
Infiltré chez les Croisés (connu sous le nom de Edmund de Cornouailles)
Attributs charnels : Discrétion 2, Agilité 4, Bagou 3
Attributs blancs : Foi 3, Courage 1, Pureté 2
Attributs noirs : Ruse 1, Cynisme 1, Séduction 1
Talents : Lame Secrète, As du déguisement, Fils d'un ancien Templier
Animus : Blanc 4, Noir 2

Sharayah bint Ismail Al-Wakil (la Dévouée)
Beauté fatale dévouée à la Fraternité
Attributs charnels : Beauté 5, Discrétion 2, Charme 2
Attributs blancs : Détermination 2, Force d'âme 2, Empathie 2
Attributs noirs : Ruse 0, Lâcheté 1, Luxure 2
Talents : Lame Secrète, Une poigne de fer dans un gant de velours, Empoisonneuse
Animus : Blanc 5, Noir 1

Sulayman ibn La'Ahad Al-Muntaqim (le Vengeur)
Vétéran orphelin spécialiste des missions suicide
Attributs charnels : Discrétion 4, Endurance 3, Calme 2
Attributs blancs : Détermination 2, Courage 2, Foi 2
Attributs noirs : Fanatisme 1, Colère 0, Mensonge 2
Talents : Lame Secrète, Comme une ombre dans la nuit, Art du déplacement
Animus : Blanc 3, Noir 3

Nasr ibn Hassan al-Saghir (le Jeune)
Jeune initié dans la Fraternité, fils du Grand Maître
Attributs charnels : Fougue 5, Rapidité 1, Bagou 3
Attributs blancs : Noblesse 2, Foi 1, Charisme 3
Attributs noirs : Ambition 2, Fanatisme 0, Ruse 1
Talents : Lame Secrète, L'honneur de mon père, Insaisissable
Animus : Blanc 4, Noir 2

Sources et inspirations recommandées

La série de jeux vidéos Assassin's Creed et le roman Alamut de Vladimir Bartol pour le contexte sur les Assassins et la forteresse d'Alamut.

L'article de Brand 30 conflits ou synopsis pour Paladin, fournit autant d'idées et d'amorces presque clés en main pour ce contexte.

Le film Kingdom of Heaven pour retranscrire l'ambiance de la Terre Sainte pendant les croisades.

Le Story Games Names Project pour son excellente section sur la création de noms Arabes.

Si vous aimez, partagez !
    Imprimer ce message

    Posted by Selpoivre

    Commentaires (1) Trackbacks (0)
    1. moi qui cherchais un setting pour Paladin, merci 😉


    Leave a comment

    *

    Aucun trackbacks pour l'instant