studio GOBZ'INK "Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" (Lewis Carroll)

8Mar/1315

[Bioshock édition Métal] Bienvenue à Rapture !

Imaginez une utopie construite sous l'océan atlantique dans les années qui suivirent la Seconde Guerre mondiale.

Imaginez une cité sous-marine, pleine de scientifiques brillants, d'artistes inspirés et d'entrepreneurs audacieux désormais libres d'agir comme bon leur semble. Libérés de toute moralité et de toute censure.

Imaginez des avancées scientifiques incroyables, capables de repousser la mort et de dépasser les limites du corps humain.

Imaginez une ville en proie à de violents désordres sociaux et rongée par la corruption, les inégalités et la folie meurtrière.

Imaginez un paradis devenu une prison infernale.

Bienvenue à Rapture. Nous sommes en 1959 et la guerre civile vient d'éclater.

Bioshock_Fan_Art_B_and_W_by_iamxer0

Bienvenue à Rapture. J'espère que vous vous y plairez.

Bioshock, édition Métal est une adaptation du système Métal créé par les éditions John Doe à l'occasion de la sortie de la nouvelle édition de Bloodlust.

Ce "hack" est le résultat d'une petite lubie personnelle qui me travaillait depuis ma plongée dans le premier opus de cette merveilleuse série de jeux vidéos il y a déjà quelques années : quel système de jeu utiliser pour plonger les joueurs dans l'ambiance si particulière de Bioshock ? J'ai eu une petite révélation à la lecture du SRD de Métal, et je suis désormais persuadé qu'il s'agit de la mécanique idéale pour Rapture.

Maintenant, cliquez ici pour télécharger le document je vous prie.

Bonne lecture !

Si vous aimez, partagez !
    Imprimer ce message

    Posted by Selpoivre

    Commentaires (15) Trackbacks (0)
    1. Comme tu l’as peut-être vu dans les quelques articles sur mon blog, j’aime bien l’univers de Bioshock, mais je ne suis pas sûr que ce serait l’idéal pour jouer de façon suivie.
      Perso, je rêverai de faire jouer son exploration dans un contexte de fantasy contemporaine, un peu à la « Planetary ». Avec les options « nous ne sommes pas les premiers à revenir » et « quelqu’un est en train de relancer les machines ».
      Ça pourrait aussi pas mal fonctionner en super-héros, façon « origines secrètes du héros/méchant ».

      • Yep, ces options sont intéressantes (j’adore l’idée de l’origine secrète d’un super-héros) mais personnellement je trouve qu’il y a assez à faire pendant la période juste avant la chute de Rapture pour meubler une courte campagne.

        En fait, comme la plupart de mes joueurs habituels n’ont jamais touché aux jeux vidéos, je pense proposer quelque chose qui partirait des premières émeutes pour se terminer par une évasion de Rapture ou la mort des personnages ayant abusé des plasmides. Avec tout le long de la campagne un thème phare : « Jusqu’où serez vous prêt à aller pour protéger vos proches ? Et pour survivre ? »

    2. J’ai eu la même idée il y a quelques années, en utilisant comme base graphique, le sublime artbook « Decodevolution ».
      Mais ne réussissant pas  à trouver d’accroche pour un scénario autre qu’un one shot, j’ai laissé tombé.
      Je vais lire ça et je reposte ensuite pour donner mon avis.

      • Je vois que nous avons les mêmes références 🙂 
        Pour ce qui est des accroches de scénarios, c’est vrai que le cadre original de Bioshock est par essence limité (une ville utopique refermée sur elle même en plein effondrement), mais je pense qu’il y a matière à tenir pas mal de temps en commençant par de la survie et de l’horreur puis en poussant les PJs à se créer un refuge sûr, voir à s’organiser en gang ou en communauté.
        Ensuite, une fois qu’ils se croient en sécurité, il ne reste plus qu’à embrayer sur la dernière solution de Ryan : l’asservissement par les phéromônes. Du coup, retour à la case survie et peut être un final où les PJs s’échappent enfin de Rapture…


    3. Je ne sais pas trop.
      Quand tu parles de PJs, tu en vois combien?
      Pour moi, je pense à un scénar en binôme  à la limite tu peux ajouter un 3e joueur, un autochtone de Rapture.
      Faudrait creuser pour rendre le tout cohérent.

      • Je pensais plus à un groupe de 3-4 PJs, qui incarneraient des gens ordinaires encore totalement humains et qui se retrouvent au restaurant Kashmir lors du réveillon du 31 décembre 1958. Par exemple un col blanc qui prétexte de travailler tard pour fêter la nouvelle année avec sa maîtresse, un chef d’entreprise qui est là pour négocier un contrat avec une filiale de Ryan Industries ou de Sinclair Solutions, une serveuse qui découvre le luxe après des années passées au Point de Chute, la veuve d’un cadre de Fontaine Futuristics venue noyer son chagrin dans l’alcool après la mort de son mari dans un affrontement entre les partisans d’Atlas et les fidèles de Ryan.
        Tout ce beau monde va alors se retrouver aux premières loges au moment du fameux attentat perpétré par Atlas et va devoir survivre à la guerre, décider de ce qu’il fait de son ADN (devenir un chrôsome ou rester un humain fragile ?) et éventuellement choisir un camp (Atlas, Ryan, Sinclair ou les prémices de la Famille de Rapture).

    4. J’ai une petite idée de scénario. 
      Une histoire de famille. 
      Deux membres d’une même famille,  peu importe le lien et le sexe, avec un enfant.
      Partis en voyage sur un bateau, ils se font aborder par un bateau « fantôme « , avec à son bord un équipage d’habitants de Rapture.
      .
      .
      .
      Enlèvement de l’enfant pour en faire une petite soeur ou un Big Daddy en fonction du sexe.
      Quête pour récupérer l’enfant. Découverte de Rapture. Rencontre avec un ancien addict au plasmide.
      Ça c’est pour la version courte. Après il y a moyen de faire un truc avec un croisière,  les même pirates de Rapture. Ils emmenent tous les voyageurs à Rapture. Viols, meurtres, et autres joyeusetés.  
      L’avantage, c’est que tu peux inclure plus de PJs

      • L’idée me semble très bonne 🙂 
        En plus tu peux croiser avec « There’s something in the sea » (le jeu web qui s’est déroulé avant la sortie de Bioshock 2 dans lequel un père cherchait sa fille enlevée par une Grande Soeur).

    5. Nos réponses se sont croisés.
      D’accord,  tu pars sur un scenario avec des habitants de Rapture, mais pur.
      Pourquoi pas. 

      • Yep en effet.
        De mon point de vue, le fait de jouer des habitants de Rapture est l’une des clés pour jouer en campagne : les personnages ont vécu l’âge d’or de Rapture, ils connaissent son potentiel en tant qu’Utopie et ils y ont des attaches. Du coup ils seront moins tentés de fuir la ville dès que possible et ils essayeront probablement d’arranger les choses, voir de rétablir la paix.

    6. Ton idée se rapproche du multi du 2.
       
      Et pour « there’s something in the sea », j’en ai pas entendu parler…
      Je vais regarder ça. 

    7. Après on a chacun une vision différente mais complémentaire de Bioshock.
      Toi plus action,  moi plus survival.
      Quand je pensais à mon adaptation,  je pensais utiliser le Gumshoe de Trail of Cthulhu.
      Mais après je connais pas le « Metal »

    8. Mon matériau de référence est en effet le multi du 2 et l’histoire du 1 (je bricole d’ailleurs des règles sur le conditionnement et le lavage de cerveau en ce moment).

      Pour ce qui est de Gumshoe c’est un bon système mais personnellement j’ai du mal à l’envisager pour autre chose que de l’enquête. Hors Métal, j’utiliserais plutôt Dés de Sang, Sombre, ou Unknown Armies pour faire du survival personnellement.

    9. Va falloir que je lise le Metal alors…
      Si tu as besoin d’un coup de main, hésites pas.


    Leave a comment

    *

    Aucun trackbacks pour l'instant