studio GOBZ'INK "Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" (Lewis Carroll)

11Fév/150

[Sur les Frontières] La beta est dispo, et gratos.

Posted by Paradoks

Des fois, l’inspiration vient dans des moments étranges. Il y a quelques semaines, je me suis réveillé avec une vague idée de système. Il était trois heures du matin, et plutôt que de me rendormir, je me suis mis à écrire quelques pages pour garder tout ça au chaud. Il y était question de destin inéluctable, de prise de risque, d’héroïsme et de décors mythiques et étranges à la fois. Et puis il a bien fallu en faire quelques choses, de ces lignes éparses qui trônaient, là, comme ça, sur mon bureau d’ordinateur. Alors j’ai développé un peu la chose, parce qu’il me semblait que je tenais là de quoi faire un jeu. Un jeu pour jouer des histoires tragiques et héroïques. Un jeu où l’on viendrait se confronter à une issue probablement fatale pour mieux éprouver sa capacité à se surpasser.

C’est comme ça qu’est né « Sur les Frontières ».

Sur les frontières

Vous allez voyager au loin, là où le monde est encore sauvage.

« Sur les Frontières » est d’abord un jeu de passage initiatique. Le passage de jeunes gens dans une époque mythique à l’âge adulte. Ils vont, vous allez, partir loin du monde, aux confins d’un empire désormais éteint, pour y porter la lumière de la civilisation, et surtout pour apprendre que le monde est infiniment plus complexe et plus beau que dans les contes que l’on vous a racontés jusque-là. C’est un savoir que vous allez acquérir dans la douleur, vraisemblablement. Tout le monde n’ira pas jusqu’au bout du voyage? Beaucoup abandonneront, certains mourront, mais l’héroïsme est à ce prix.

Voilà donc un jeu qui vous propose de participer à une épreuve rituelle dans un décor sauvage. Vous allez vous forger quelques certitudes sur le monde qui vous entoure, puis vous allez les remettre en question. Toutes, sans exception.

Sur les Frontières est un jeu en développement. Cela signifie que si la base est plutôt solide, et que la proposition de jeu est désormais bien circonscrite, il reste encore quelques questions d’équilibrages, mais aussi d’ergonomie qui ne sont pas parfaitement résolues. En soi, le jeu est tout à fait praticable. Vous pouvez en profiter, et j’ose espérer en tirer de belles parties et de belles gestes, mais n’hésitez pas à faire des retours sur la lecture et surtout la pratique. Ces éléments seront précieux pour les étapes de finition et auront un véritable impact sur la version papier illustrée et mise en page par John Grumph qui sortira d’ici peu sur Lulu.

Pour le télécharger, ainsi que les traditionnelles fiches de personnages, c'est par ici.

Imprimer ce message