studio GOBZ'INK "Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" (Lewis Carroll)

Orlanth

Extrait de la fiche d'Orlanth sur le GROG :

Et bien tout d'abord bonjour à tous. Pour ceux que ma vie intéresse, j'ai commencé le jeu de rôle il y a maintenant plus de 20 ans, en 1985. Je me souviens avoir fait ma première partie avec une fille comme co-joueuse, comme quoi... Le Mj utilisait des règles de donj' que son frère avait ramenées des Etats-Unis et photocopiées. Une histoire de princesse enfermée encore. Je m'en souviens comme si c'était hier.

Ensuite, parcours classique des vieux joueurs, livres dont vous êtes le héros puis l'Oeil Noir version Gallimard, mais pas vraiment de vraie partie. C'est à l'occasion d'un déménagement que j'ai intégré un collège (en sixième donc) où tout le monde jouait. C'était dingue ! Je me rappelle qu'on faisait même des parties de jeux de rôle dans les toilettes ou pendant les récrés. Je n'y suis pas resté longtemps mais j'ai joué avec les amis rencontrés là jusqu'à maintenant (mai 2007).

J'ai toujours écrit pour le jeu de rôle mais ni plus ni moins que n'importe quel maître du jeu. Principalement pour moi et pour mes joueurs. Création d'univers, de scénarios et de personnages hauts en couleurs, rien que du très classique.

Mais un jour, il y a quelques années, est sorti COPS. J'ai adoré ce jeu mais je trouvais qu'il y avait des problèmes dans les règles. Ayant trouvé l'auteur très accessible, je me suis permis de lui envoyer un mail détaillé lui expliquant ce que j'avais ressenti. Je crois que ça lui a plu car il m'a recontacté pour un supplément de règles qu'il était en train d'écrire et où il m'a demandé de jeter un oeil.

Ensuite tout s'est enchaîné. En fréquentant les forums je suis tombé sur un gars qui cherchait des animateurs pour le monde du jeu. J'ai répondu et j'ai présenté du COPS pendant plusieurs jours, me cassant la voix en essayant de couvrir les gentils musiciens du Nalheuband. J'en ai profité pour faire le fanboy et aller voir les auteurs d'Archipels, autre jeu que j'adore et qui m'a permis de renouer avec donj'. Puis d'animation en animation, de convention en convention, j'ai fini par rencontrer du monde, sympathiser avec certains, travailler avec d'autres.

J'ai fait partie des souris blanches d'Asmodée (une bande de testeurs de jeu mangeurs de biscuits aux poivrons), traduit des scénarios pour la Gencon, maîtrisé un multi-table géant de COPS pour cette occasion, monté une manifestation dédiée au jeu avec des tas de gens très motivés et compétents (objectif jeu), rempli l'espace jeu pendant les 2 premières années du Game In Paris et pleins d'autres choses du même genre.

Sinon je joue assez souvent, pratiquement une fois par semaine, le vendredi ou le samedi. En fait, j'ai réussi à rassembler une dizaine de joueurs sur un forum privé qui indiquent leur disponibilité. Ensuite dès que j'ai quatre joueurs je lance une partie. On sort d'une campagne d'un an de Shadowrun en FuturdK et là on alterne Archipels, Royaumes Troublés (une campagne med-fan un peu folle avec un système de jeu narrativiste extraordinaire, maîtrisée par Eric Nieudan) et le Projet : Neige, une campagne post-apo pour le FuturdK plutôt sombre, actuellement en cours d'écriture, et qui sera diffusée sur la toile sous format TiddlyWiki.

Si vous aimez, partagez !
    Imprimer la page
    Commentaires (0) Trackbacks (0)

    Aucun commentaire pour l'instant


    Leave a comment

    Aucun trackbacks pour l'instant