studio GOBZ'INK "Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" (Lewis Carroll)

3Oct/170

[Convention] Du Wastburg à Octogônes

Posted by Selpoivre

Octogônes approche à grand pas et votre serviteur ne sera pas le seul Gobz' à y être présent puisque Go@t y sera également tout le week-end. Il y mènera deux parties de Wastburg, le jeu de rôles adapté de l'excellent roman de Cédric Ferrand édité par les XII Singes.

Wastburg est un jeu de rôles qui propose aux joueurs d’incarner des gardes dans une cité médiévale où la magie s’est fait la malle. Jeunes recrues, ils patrouilleront dans la rue pour apprendre les ficelles du métier puis seront appelés à résoudre des mystères plus complexes et à jouer un rôle de premier plan dans la politique de la cité. Car Wastburg est une cité qui change. Pas toujours en bien, mais c’est une autre histoire.

Adapté du roman de Cédric Ferrand paru chez les Moutons électriques, Wastburg est un huis clos à ciel ouvert, une cité coincée entre deux royaumes qui se tournent le dos. L’ambiance n’est pas sans rappeler le Guet d’Ankh-Morpork de Terry Pratchett ou la Lankhmar de Fritz Leiber. Les personnages seront confrontés à des manigances politiciennes, à des crimes crapuleux, à des complots sordides... et sans doute décideront-ils de jouer aussi durement que leurs adversaires en s’abaissant à leur niveau pour rendre coup pour coup. Car tout ce qui se prétend pur et droit ne fait pas long feu à Wastburg. La cité corrode tout, même l’or. Surtout l’or.

Le scénario qui sera proposé pendant la conv' sera Tout est bon dans le Loritain, paru dans JDR Mag' numéro 37:

Alors que la famine s'est abattue sur la ville, certains commerçant semblent n'avoir aucun mal à s'approvisionner. Dans cette ambiance tendue où chacun regarde avec envie le quignon de pain dans les mains de son prochain, les gardoches devront plonger dans cette anecdote gastronomique et tenter de lever le voile sur l'affaire. A eux d'en profiter pour se remplir la panse au passage.

Les deux sessions sont prévues vendredi soir et samedi après-midi en zone JdR. Vous aurez également la chance de pouvoir tester en avant-première des morceaux de la future seconde édition du jeu, bande de veinards 🙂

Pour plus d'informations sur la convention, cliquez ici.

Imprimer ce message
2Oct/170

[Convention] Octogônes 2017

Posted by Selpoivre

Affiche d'Octogones 2017C'est la rentrée, les beaux jours sont définitivement derrière nous (au moins jusqu'au printemps) et la grisaille vous mine de plus en plus ? Si vous êtes dans la région de Lyon, une porte de sortie vers des mondes imaginaires vous attend ce week-end à la convention Octogônes !

Comme d'habitude, votre serviteur y sera pour l'intégralité de la durée de la convention pour errer dans les allées et discuter avec un peu tout le monde. Contrairement aux deux années précédentes, je n'y mènerais pas de partie d'Hexenwald ou d'autre jeu maison.

Par contre, mon niveau dans la compétence "taper l’incruste sur les stands de JdR" gagne un niveau supplémentaire puisque je serais présent une grande partie du week-end sur le stand des copains de Black Book Editions pour y faire jouer des parties de démonstration d'un jeu que j'aime d'amour : Lamentations of the Flame Princess (LotFP pour les intimes). Le scénario qui sera joué se nomme Forgive Us :

Nous sommes en 1625, dans la cité de Norwich en Angleterre. La guilde de la Main Ténébreuse règne sur la ville, volant, escroquant et agressant à tout va. La Garde est corrompue jusque à l'os et n'ose pas bouger le petit doigt contre le gang, par crainte de représailles. Mais les choses semblent changer et le quartier général de la Main semble plus calme que d'habitude.

Vous êtes des aventuriers d'un genre un peu spécial : cambrioleurs, gredins, petites frappes et sorciers amateurs. L'occasion de faire main-basse sur la montagne de richesses accumulée dans les coffres de la Main Ténébreuse est trop belle. Cette nuit, vous serez riches !

Lamentations of the Flame Princess, c'est le D&D des origines réinterprété par Robert E. Howard et H.P. Lovecraft. C'est le Seigneur des Anneaux adapté sur HBO par Michael Moorcock. Le Trône de Fer visionné par un addict sous LSD dans les années 70. Un jeu injuste, violent, sans pitié et radicalement surprenant. Bienvenue en Enfer !

Les plus attentifs auront remarqué une certaine proximité entre Hexenwald et LotFP (17ième siècle fantastique, horreur et action, système de jeu inspiré du D&D des origines...) et ce n'est pas un hasard, puisque ce jeu fait partie de mes inspirations principales.

Les démos auront lieu les samedi et dimanche après-midi (de 14 à 18h) sur le stand de BBE (oui, ceci est aussi une tentative désespérée pour échapper au bruit ambiant de la section JdR 🙂 ).

Pour plus d'informations sur la convention, cliquez ici.

Imprimer ce message
6Juil/170

[Inspis] We Are Robin en une page

Posted by Selpoivre

Voilà maintenant un peu plus d'un an que l'éditeur DC Comics a clos le chapitre New 52 de son histoire pour lancer Rebirth, et fait un brin de ménage dans les innombrables séries encore en cours de publication. We Are Robin, dessinée par Jorge Corona et scénarisée par le talentueux Lee Bermejo (déjà responsable du très bon Joker), fût malheureusement l'une des victimes collatérales de ce nettoyage par le vide.

Le point de départ de cette courte série était aussi brillant qu'original : le Batman original est porté disparu depuis des mois et son remplaçant en armure mécanique travaille directement pour la police de Gotham. La ville peine à se remettre d'une attaque de grande envergure causée par le Joker et semble prête à plonger dans le chaos à tout moment. Dans cette période trouble, une bande d'ados sans entraînement particulier reprennent à leur compte le surnom de Robin (comme les Anonymous reprirent le masque de Guy Fawkes de V pour Vendetta) et ses couleurs (à la manière d'un gang). Cette nouvelle génération de Robin, prend alors les armes pour défendre les faibles et opprimés dans les rues de Gotham, aidés par un mystérieux bienfaiteur se faisant appeler "le Nid". Et au cours de leurs aventures, ces nouveaux Robin vous apprendre dans la douleur que rien n'est jamais tout blanc ou tout noir et que l'héroïsme a toujours des conséquences.

Couverture du second volume de We are Robin

Imprimer ce message
3Juil/170

[Concours] La Moisson (aka Lovecraft vs Tolkien)

Posted by Selpoivre

Couverture du supplément Pathfinder "House on Hook Street"

Bonjour tout le monde !

Après une brève indisponibilité, revoilà le blog du Studio Gobz'Ink, plus frais que jamais !

Pour fêter cela, voici ma participation au concours "Il était une fois un petit jeu de rôles", organisé par le site Scriiipt sur Facebook et qui consistait à faire tenir un jeu de rôles complet en 250 mots. Ma contribution (qui n'a malheureusement pas été retenue par le jury) a pris la forme d'un jeu médiéval-fantastique nommé La Moisson. La Moisson prend place dans une univers med-fan en apparence ordinaire mais conçu pour se révéler être une adaptation de Celui qui chuchotait dans les Ténèbres (la nouvelle de ce bon vieux Lovecraft) une fois en jeu.

Je vous livre ici le jeu "brut", et sans intention de revenir dessus à court/moyen terme. C'était purement un one shot, fait en bricolant une mécanique et en reprenant un pitch de campagne pour Lamentations of the Flame Princess qui traînait dans mes cartons depuis la sortie de Mass Effect 3. Par contre la mini mécanique inclue dans le jeu servira peut-être à nouveau pour des petits projets dans ce genre.

En attendant, si vous voulez hacker/étendre/bidouiller, foncez ! C'est à ça que sert la license Creative Commons 🙂

Pour télécharger le jeu, c'est par ici 🙂

  La Moisson (téléchargé 346 fois)
Un court JdR médiéval-fantastique lovecraftien en 250 mots

Imprimer ce message