studio GOBZ'INK "Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" (Lewis Carroll)

19Oct/170

Tombe le masque

Posted by Go@t

Vieux projet de court métrage :

Le bureau / Intérieur – couloir - jour

  • Ça va ? Prêt pour la réunion de 9h ?
  • Non.
  • Comment ça ? T’es pas prêt ?
  • Non, ça va pas.
  • Ecoute, coco. Je pose la question par politesse, je m’en fous de ta vie. Si tu as un problème, tu vas chez le psy. Mais pas sur les horaires de travail, hein. Et t’as pas intérêt à me poser un arrêt pour dépression sinon tu vas vite arriver chez Pôle Emploi. Je veux te voir en salle de réunion dans une heure comme prévu et au top de ta forme.
  • … A tout à l’heure.

 

L’ascenseur / Intérieur – ascenseur - jour

Sueur, fièvre. La musique ralentit. Plaquette d’anxiolytiques, deux sec sans eau. Je ferme les yeux le temps que ça passe. La musique finit par redevenir normale. La porte s’ouvre. Je souris.

 

Bureau / Intérieur – salle - jour

Réunion avec des collègues. Tout le monde parle très vite, sans s’écouter. Je fais rire les collègues. Comme toujours.

 

Teuf / intérieur – salle - nuit

Les basses font vibrer mes vêtements. Conversation assourdie et perchée. Je ne comprend pas ce qu’elle dit. On se sourit pour faire passer le malaise.

 

Chez elle / intérieur – couloir - matin

Je sors dans le couloir, prêt à rentrer chez moi. Elle m’attrape, m’embrasse, l’air heureuse. J’arrête de sourire quand la porte se ferme. La lumière s’éteint. Je tâtonne pour sortir et me recompose un sourire avant la rue.

 

“Chez moi” / intérieur – studio - matin

Bruit de clés. J’ouvre la porte et je rentre dans ce qui me sert de chez moi. Je ferme la porte dans le noir, volets fermés. Quand la lumière s’allume, rien aux murs, un truc propre, plus impersonnel qu’Ikea.

 

Séquence X / intérieur – salle de bain - matin

Je me lave consciencieusement les dents avant d’aller me coucher. Face au miroir, torse nu, bas de pyjama, j’enlève mon visage et le pose sur le rebord du lavabo. Dessous, le vide. J’éteins la lumière, toujours face au miroir. 

« Et sous ton masque, il reste quoi de toi ?

- Rien. »

Imprimer ce message
24Sep/170

Format court – des jeux pour jouer tout de suite

Posted by Paradoks

Je sais pas vous, mais moi en ce moment j'ai la pèche ! En particulier créativement parlant, puisque j'ai écrit quatre jeux pendant l'été, et déjà un cet automne (oui, je sais, il est commencé depuis trois jours).

Je vous vois déjà venir : "Mais comment il fait, ça doit lui prendre un temps fou. Encore un étudiant qui n'a rien de mieux à faire de ses journées !"

Eh ben non. Je ne suis plus étudiant depuis ... ouuuuh ... au moins ça. Et ça ne me prend finalement pas tant de temps que ça. Pourquoi ? Parce que je fais court, très court.

En fait, grâce à Jérôme Larré, j'ai découvert le travail de Grant Howitt, un concepteur anglais qui fait des jeux en une page. Je dois bien vous dire que les lire, ça m'a débloqué pas mal de trucs. Alors depuis, je m'essaye à des formats courts. Pas forcément juste une page, mais en tout cas des jeux qui foncent à l'essentiel sans faire de fioritures.

Dans le tas, il y a quelques projets plus ambitieux sur lesquels je vais travailler un peu plus longuement. Mais il y a aussi des jeux très courts, très enlevés, dont j'ai envie de vous faire profiter gratis. Ouaip, c'est cadeau !

The Red Panda Intelligence Division's revenge !

Le premier est en anglais, mais ne vous inquiétez pas, c'est très court. (Ah oui, vous savez quoi ? J'ai aussi commencé à faire des jeux en anglais !)

Le pitch ? Vous êtes des Pandas Roux ninjas de l'espace, on vous a enlevé sur Terre et vous voulez vous venger. C'est très amusant à jouer, j'ai d'ailleurs le compte-rendu d'une partie pour le prouver.

Si jamais vous aussi vous voulez combattre des ratons laveurs samouraïs de la terre intérieure ou un gang de femmes au foyer venues de Mars, il suffit de télécharger le pdf !

  The Red Panda Intelligence Division's revenge ! (téléchargé 127 fois)

Orchestra Infernale

Une fois qu'on a commencé, c'est difficile de s'arrêter. Et les idées naissent parfois dans des coins étranges.

C'est à la suite d'une remarque d'un ami dont je tairai le nom ici que m'est venu le pitch d'Orchestra Infernale : jouer des chefs d'orchestre d'élite chargés de traquer une meute d'instruments sauvages. Quelques élucubrations sur le parallèle entre le nombre de faces d'un d12 et le nombre de demi-tons dans la gamme plus tard, voici donc mon petit dernier, qui fait une page et demie (le demi en plus, c'est des bonus, la page initiale suffit largement).

Attention, à l'heure où j'écris ces lignes, le jeu a moins de 24h et n'a pas encore été testé. Je compte par conséquent sur vous pour me remonter d'éventuels problèmes.

  Orchestra Infernale (téléchargé 102 fois)

En tout cas, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et à essayer ces deux jeux. Vous ne ferez probablement pas de grandes campagnes avec, mais pour une partie un peu folle de temps en temps, je crois que c'est assez adapté.

Image : Fred - Le piano sauvage

 

Imprimer ce message
11Déc/160

[Paradoks] Du blabla et des jeux

Posted by Paradoks

frances_densmore_recording_mountain_chief2

Les semaines passent et ne se ressemblent pas en ce moment ! Entre les finitions sur Aux Marches du Pouvoir, la sortie de Summer Camp, et les nouveaux projets qui se dessinent, il y a de quoi s'occuper. Sauf que comme je suis un peu boulimique d'activité, je profite du temps libre qui me reste pour participer ici et là à des rencontres, les festivals, des conférences. Et comme de nos jours on a le bon goût d'enregistrer tout et n'importe quoi, ça me donne l'occasion de partager ces captations avec les internautes que ça pourrait intéresser.

Or donc, pour le faire dans l'ordre :

Ludologies

La troisième saison a démarré en Octobre avec une équipe élargie et féminisée. Je ne participe donc plus à tous les numéros, mais la ligne éditoriale reste inchangée : du jeu, de la réflexion, de la prise de recul et le temps pour discuter avec des invités qui ont souvent des choses passionnantes à raconter. On a récemment passé les 20000 écoutes avec une sérieuse accélération en 2016, c'est vraiment très très chouette !

C'est à retrouver via le Tumblr, directement sur Soundcloud, et même en abonnement podcast via iTunes.

 

Festival Utopiales 2016

On m'a gentiment proposé de participer aux tables rondes des Utopiales pour parler de deux sujets très différents. Des échanges riches, des positions tranchées, et l'une des deux rencontres qui s'est avérée un peu plus "sportive" que prévue, puisque j'étais le seul à représenter un point de vue face à 5 autres invités défendant le contraire. Je vous laisse découvrir, vous amuser, vous énerver, comme vous voulez.

La conférence en entier. 

Sur la seconde table ronde, on s'est un peu plus attardé sur le fond, avec un sujet qui m'intéresse beaucoup, assez proche de certaines questions que nous nous posons dans Ludologies. Gros "high five" à mes petit camarades de micros, qui en avait sérieusement sous le capot.

La aussi, la conférence en entier.

Et merci encore à Actu SF pour le taf de mise à dispo des tables rondes. C'est un boulot de malade, mais ça les vaut.

Digital Tech Conférence 2016

Là aussi je suis parti un peu au casse pipe pour défendre le jeu analogique face à un public de technophiles convaincus. Eh bien contre toute attente, certains arguments on su faire mouche !

Pour info, mon intervention commence à 57 minutes, mais l'ensemble est passionnant et je vous le recommande.

Vous pouvez retrouver l'ensemble de la journée sur TVR35.

Et voilà !
Je pense que je vais lever un peu le pied dans les semaines à venir parce que j'ai des projets à faire avancer, notamment du JDR (eh oui, les suppléments Summer Camp ne vont pas se préparer tous seuls ...), mais je reste évidemment à votre disposition si vous avez des questions ou remarques.

Bonne journée à vous !

Imprimer ce message
10Déc/150

[Go@t] Ich und meine Maske – « Est-ce qu’un homme sans souvenirs peut encore souffrir ? »

Posted by Go@t

Et hop, un premier Compte-Rendu de Ich und meine Maske !

  Compte rendu n°1 (téléchargé 496 fois)
Est-ce qu’un homme sans souvenirs peut encore souffrir ? Un compte-rendu de partie pour Ich und Meine Maske.

Voici quelques modifications qui ont été appliquées :

  • le Laboratoire du faiseur de jouets devient l'Atelier du faiseur de jouets ;
  • la Base militaire devient la Base militaire 350/19 ;
  • nouveau lieu : Le Laboratoire de l'ingénieur  ;
  • le mur et la digue ont fusionné ;
  • Colosse devient Seigneur (trop proche de Golem) ;
  • Précision : un seul objectif quand on jette les des ;
  • Les Objectifs sont posés comme les Dangers sur la table pour la répartition des dés. Ils sont ensuite utilisables pour obtenir un dé.

Pour rappel, pour parler du jeu, il suffit de se rendre là :

http://www.pandapirate.net/casus/viewtopic.php?f=26&t=26719

Go@t, qui a hâte de faire la suivante !

Imprimer ce message