studio GOBZ'INK "Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" (Lewis Carroll)

30Août/090

[bestYoles] Déception et changement de forme

Posted by ShamZam

Couverture du jeu Eclipse Phase En ce moment chez beaucoup de rolistes, c'est la course à l'extase devant le produit fraichement sorti Eclipse phase. Le jeu est de la SF plutôt orientée anticipation, ambiance transhumaniste. L'éditeur propose la novatrice possibilité de copier et de modifier librement les textes du jeu grâce à une licence Creative Commons. Un mode d'édition qui rejoint finalement celui que j'avais en tête : content de voir que j'e n'étais pas tant à côté de la plaque en le considérant viable  pour du jeu de rôles.

Parmi les nombreux apports de ce jeu vanté sur les différents forums, j'ai lu qu'il proposait l'innovation suivante : pouvoir changer de corps par transfert de la conscience. Le concept pourrait d'ailleurs avoir été inspiré par le roman Carbone modifié de Richard Morgan.

Couverture du roman Carbone modifiéLe titre de cet article parle de déception tout bonnement parce que le transfert de conscience et le changement de forme constituaient pour moi les apports majeurs que je pensais amené avec bestYoles. L'approche en reste néanmoins assez différente puisqu'il n'y ai pas question de science-fiction mais de steam fantasy (mélange de steampunk et de fantasy) mâtinée de spiritualité.

Le parti prit est de considérer le joueur comme l'esprit qui vient s'incarner dans un des mondes du multivers de bestYoles. L'alliance forme une âme qui elle peut contrôler plusieurs corps.

Devant cette proximité d'idées, passé cette petite déception si commune pour un auteur de jeu de rôles*, j'ai soigneusement ajouté à la liste de mes lectures le roman. D'après son résumé il me permettra de mieux approfondir les implications psychologiques et les possibilités d'action d'un tel concept. Comme je l'ai en effet presque sorti du chapeau pour le coup et non d'une autre oeuvre, je reste très maladroit pour l'instant pour mesurer son impact.

Couverture du JDR Elfirie

* Il est une théorie qui dit que les idées ne nous viennent pas spontanément, qu'elles volent et qu'elles se manifestent à qui sait y être réceptif. Dans le roman L'empire des anges de Bernard Werber, ce sont les anges qui nous inspirent en masse depuis le paradis, espérant qu'au moins l'un d'entre nous saura en faire bon usage. Je n'ai pas d'avis tranché sur la question mais je n'ai pu que constater à plusieurs reprises des coïncidences étranges, d'idées plus ou moins nouvelles qui d'un seul coups étaient exprimées par plusieurs auteurs. Il y a ainsi des vagues de genres dans le milieu roliste : petit peuple, japonais, chinois, rome antique, ... Pour ma part, je me souviens que ma 2ème version de bestYoles, je l'ai abandonné suite à la sortie d'Elfirie. Je voulais en effet proposé plusieurs mêmes idées : joué un membre du petit peuple, jouer à la taille réduite dans un monde humain, avoir une magie basée sur l'extraction de l'essence des éléments : prendre l'élément flamme dans le foyer d'une cheminée, etc. L'ironie de la chose est d'avoir vu l'illustrateur, Kan-J, qui m'avait très gentillement réalisé des illustrations pour bestYoles, passer à Elfirie et réaliser les illustrations sous des contraintes (ex/habillement en objets de vie courante notamment) sur lesquelles on n'était pas parvenu à se comprendre.


Imprimer ce message
14Mai/090

Slogan

Posted by ShamZam

En lisant Le Souffle des dieux de Bernard Werber, je suis tombé sur une citation de Lewis Carroll qui m'a beaucoup plu. Je pense qu'elle fait écho à l'une de mes motivations de créer, jeux et graphismes, mondes et merveilles, et autres choses débridées.

Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?

Si un jour, j'avais un label ou quelque chose dans ce goût là, c'est le slogan que je serais tenté de lui donner.

Imprimer ce message