studio GOBZ'INK "Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" (Lewis Carroll)

3Août/090

[Agone] Hécate, Haut Diable (inachevé)

Posted by ShamZam

Hécate, ancienne Doyenne des cieux obscurs
Cf. Le Violon de l'Automne – Figaro de Karabas p.114
C'est le Baron Iguane qui a mangé la Dame ailée représentante des oiseaux. La Doyenne qui se voyait comme sa nourrice, sa confidente, a ressentis un profond chagrin. Le vil Vicomte lui a proposé de se tourner vers l'Ombre pour qu'elle l'aide dans sa vengeance. L'ombre trahit le Vicomte agent du Masque et convint la chouette que les Muses n'avait pu sauver son amie, qu'un sbire du Masque avait engendrée l'assassinat. Elle lui dit qu'elle avait besoin d'elle, que terrifiant les hommes par les mythes qui l'entourait elle et ses pairs elle serait des plus appréciables parmi ses proches. La Doyenne accepta, non pour le pouvoir ou encore la domination du Maestre-Corbeau mais parce que l'Ombre lui parut sincère dans son invitation (ce qui était vrai) et qu'elle vit en elle sans s'en apercevoir une créature fragile à protéger qui remplacerait sa défunte amie.
De cette acceptation en découla des conséquences inévitablement obscures pour les espèces sur lesquelles régnait la Doyenne. Celle-ci ne chercha pas à les entraîner avec elle cependant, aussi les changements furent moindre que pour les corbeaux et la plupart des chouettes ne sont affublées que d'une malédiction mineure. Les Dames blanches, chouettes enchantées, sont les êtres qui changèrent le plus, elles perdirent leurs écrins et leur pouvoir de Cistre pour devinrent les chouettes Effraies. Aucune n'est spécifiquement malfaisante, mais toute pratique diffuse l'Effroi, nouveau met de choix de leur mère.
Aujourd'hui la Doyenne est appelée Hécate par les conjurateurs et le peuple des Abysses. Elle est devenue le Haut Diable de l'Effroi, une des multiples facettes de l'Ombre.

Les autres races de chouette ont 2 à 6 niveaux de malédiction à répartir entre Corps et Esprit.

Devenue Haut-Diable, il serait vain de donner les caractéristiques de cette créature au moins aussi puissante que les excellences majeures comme titans et tarasques. Elle gère l'Effroi et il n'est pas un être même Eternel qui ne peut succomber à la peur. Pour Hécate, il suffit juste de trouver quel est le stimuli nécessaire. Autant dire que toutes les créatures et quelques Eternels ne saurait ne pas fuir devant elle.

Imprimer ce message
30Juil/090

[Agone] Cornelin Bouclefer, minotaure (inachevé)

Posted by ShamZam

Cornelin Bouclefer

cf. Souffre-jour n°4
Frère adoptif de Grévelin, Honorin l'adopta quand il suivit les cris déchirant et persifleurs d'une méduse en train d'accoucher d'un rejeton corné. Il ne comprit qu'après avoir vécut la scène que le minotaure qu'il venait de croiser était sans doute le père de l'enfant. Comment un minotaure pour qui la paternité est si importante avait-t-il pu abandonner le fruit d'une union rare ? Sans doute parce que le minoveau n'avait que piètre allure. Jamais avait été vu un si petit être avec de si grandes cornes.
L'enfant fut recueillit par Honorin, par pitié tout d'abord puis par amour ensuite. Tout le sépare de cet être de la saison aux origines, néanmoins il s'agit du seul minotaure qui ne peut l'obliger à lever la tête pour croiser son regard. Cornelin est victime d'un nanisme, rarissime au sein de son Décan, il n'est qu'honte pour celui-ci qui y voit la manifestation de l'Automne. Chez les Bouclefer en revanche, c'est un membre de la famille à part entière dans les sentiments. En terme de hiérarchie et d'héritage, il n'est qu'un étranger au vu des coutumes farfadines. Chez les Hauts-de-Chef, il est connu comme le meilleur contre-assassin du chef.
N'étant pas farfadet, il ne peut intégrer les rangs de la guilde et le port du chapeau haut-de-forme lui est interdit.
Né en dehors des abysses, il n'y connaît rien et n'a côtoyé que peu de démons jusqu'à aujourd'hui. En revanche, son ignorance en matière de démoniaque est largement compensée par ses connaissances en matière de démarches et créatures du Semblant. Ce savoir ayant été d'abord prodigué par Honorin mais aussi éprouvé du bout de ses cornes acérées.
Ses talents et sa tenacité face au Semblant l'ont amené vers un poste obtenu non sans le coup de pouce d'Honorin, c'est-à-dire Cavalier Blanc de la Centrallée. Avec Fandor Dim, il est l'unique autre non-farfadet à posséder un titre de figure supérieur à pion.

Imprimer ce message
18Juil/090

[Agone] Froussine, fée noire ténébreuse (inachevé)

Posted by ShamZam

Froussine

Citation:
Fée noire, Urguemande ténébreuse, Froussine a été découverte par ses sœurs au moment où elle allait devenir Déchue. Son cercle l'enferma dans une chambre afin de la protéger contre elle-même. Cependant, un jour, la pièce fut retrouvée vide. Froussine avait disparu sans que le cercle ne puisse découvrir comment.
Depuis, dans cette petite maison urguemande, lorsqu'une fée noire passe devant une ombre à l'heure du crépuscule, il lui arrive d'entendre un rire cristallin rappelant celui de Froussine.
Cf. Codex Fée noire, p.27


Histoire
Froussine (p.27 du Codex) habitait Lorgol. En fait elle est morte mais a accouché avant de sa maison. Elle a ensuite inversé le processus de contrôle et a réfugié son esprit dans celui de la maison qui est devenu son nouveau corps, éternel.
Au plus proche des ténèbres, portail vivant vers les ténèbres, Froussine s'y est réfugiée juste après avoir accouchée d'une âme pour hanter son ancienne demeure. Se retrouvant aux Abysses où mille démons savourait d'avance leur repas à venir, elle tomba dans ses pas hésitant contre Mélyn. L'individu était un farfadet lui dit-il, devenu déchu comme elle et qui avait été promu Advocatus Diaboli pour s'occuper du chaotique de la Cour des miracles de Lorgol. Au fil des mots échangés, leur amour pour l'Effraie les rapprocha. Ils parlaient d'ailleurs de faire causse commune, lorsque Hécate apparu à eux furieuse. Elle leur demande comment des être aussi si ridicules qu'eux pouvait encore croire posséder un libre-arbitre. Le Haut Diable manifesta son affection pour Froussine. La petite fée en fut ému en quelques sortes mais lui rétorqua que si nouvelle mère pouvait s'entendre avec Arachnia, sans doute elle pouvait le faire avec ce printanier. Elle proposa à tout deux devenir son Ombre, l'assistant particulier de l'Advocatus mais aussi l'agent principal d'Hécate des rues lorgoliennes. Nul mot ne fut ajouté en fin d'argumentation, les décisions coulaient de source.
Depuis Froussine, Ombre de Mélyn, est marchande d'encre mais aussi préceptrice. Elle est une invitée de marque sur les dalles de l'Echiquier Noir et a finit par devenir la Tour des Venelles, se logeant juste en face de son ancienne demeure, sa précédente vie.
La vendeuse quoique semeuse de mystères est une légende urbaine vivante. En effet son mode de déplacement n'est pas allé sans soumettre aux poivrots du soir de mettre la holà sur leur amie nocturne. Froussine est en effet une vielle saisonine qui se meut difficilement et qui a donc opté pour une monture. Peu débrouillarde en travail de la pierre, c'est en papier mâché qu'elle réalisé sa monture. Pied-de-nez au Cavalier Blanc, Froussine lui donna la forme d'une énorme salamandre dont la taille permettait que deux passagers puisses s'installer facilement – on n'a pas dit confortablement - à l'arrière.
Son troisième et dernier enfant qu'elle eut, naquit de la demande d'Arachnia qui fut appuyée par Hécate en la matière. Le travail demanda de longues années de recherches pour qu'au final naisse ce dernier enfant, une chevalière. Bijou très particulier, il avait pour avenir de devenir le nouveau Roi Noir de Lorgol et ainsi, immatériel ne jamais souffrir des affres du temps. Pour réaliser son œuvre, Froussine rencontra nombres de ses pairs et fut d'ailleurs rejeté par le Cercle des Oubliées. C'est auprès du Cercle sombre qu'elle obtenue satisfaction. Non contente du savoir acquis, elles décidèrent qu'elles aideraient Froussine dans l'accouchement à la seule condition que celui soit effectué deux fois. Deux nouveaux futurs Rois Noirs virent le jour et gouvernent depuis les Echiquiers Noirs de Lorgol et Sasmiyana.

Imprimer ce message
15Juil/090

[Agone] Guilde des crieurs (inachevé)

Posted by ShamZam

Guilde des Crieurs
Au service du Roi blanc mais infestées d'agents du Masque puisque chaque Anonyme ou individu s'approchant du titre se voit gagné peu à peu par la perfidie qui habite l'Âme de Lorgol.
Composées d'humains et de farfadets.
Elle est en fait une façade au culte rendu à l'Âme-Ville selon les dogmes d'Urbéat. C'est à la fois un moyen de la cacher à des yeux trop curieux et une manière de financer le culte.
La Tour Joueur qui s'occupe de la Citadelle en est un membre éminent. C'est peut-être même un Anonyme qui travaille pour les deux Cours. C'est connu et avéré mais respecté dans le sens où Joueur a semble-t-il toujours respecté son rôle de conseiller tout en restant d'une neutralité exemplaire lors d'enjeux communs aux deux Rois.
Dans ses membres, il y a quelques Anonymes dont la Tour de la Citadelle et le Fou de la Cour des Miracles ainsi qu'un Cavalier Noir, Calisthénie Toichemine.
Joueur s'appelle en fait : Jouvin Eurémie. Il s'agit en fait d'un prisonnier mélancolique, enfermé pour s'être mêlé d'une affaire privée d'un noble puissant. Conjurateur à son entrée, en prison il s'ennuyait ferme et passa donc son temps à regarder par la fenêtre de sa geôle, les danseurs qui virevoltaient sur les toits des bâtiments d'en face. A force de méditations, il en atteint la compréhension de sa relation avec la ville et devint un Anonyme. Ses nouveaux pouvoirs lui permirent de faire la lumière sur son jugement et de récolter suffisamment d'information pour faire tomber le noble sans anicroches. Hélas il devait pour cela sortir, personne ne l'écouterait de là où il était. Il se résolut donc à conjurer par son sang un démon en mesure de le faire s'évader. L'accord qu'il eu avec la créature l'astreigna à utiliser sa liberté au profit de l'Echiquier Noir. Il devint alors Tour pour le Roi Noir. Un soir il rencontra Ferlin, le Fou Blanc qui depuis quelques temps était très intéressé par le personnage. De discussions en palabres, ils en arrivèrent à une conclusion : les deux Echiquiers oeuvrant toutes les deux pour le peuple farfadet et pour la gloire de Lorgol, les informations qu'ils détenaient devaient profiter aux deux cours. Ainsi Jouvin devint Joueur, une Tour Blanche. Il fonda aussi la guilde des crieurs et vérifia qu'un pion de chaque cour y oeuvrerait. Il plaça un chef digne de resplendir sur les dalles blanches et corrompa lui-même un membre doué mais désespérément associal pour les dalles noires.

Imprimer ce message