studio GOBZ'INK "Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" (Lewis Carroll)

11Août/090

[Agone] Wilbur Videgulot, poivrot élémentaliste (inachevé)

Posted by ShamZam

Wilbur Videgulot
Voilà bien un personnage atypique que ce Wilbur. Ancien prêtre du culte des Fondateurs, il fut jugé trop défroqué pour être gardé parmi les membres de l'ordre. Rejeté, il écuma les tavernes du Port, appelant son Saint patron au secours de son désespoir. Ne voyant rien, il tentant de se suicider et opta pour un le ponton du phare célèbre pour ce type d'action. Il y trouva une autre personne, une belle jeune femme à l'amour trop éprouvé par de multiples tromperies masculines. Jetant plus vite qu'il n'était parvenu à le constituer, son bardas de mort, Wilbur se jeta tel un héros sauvant sa belle au devant de la femme pour la convaincre que rien ne pouvait entraîner une telle fin tant la vie pouvait être belle. L'exemple en était pour lui cette étrange rencontre de cette femme diaphane à la peau bleutée et au regard maternel.
Au petit matin, Wilbur s'éveilla au pied du phare, en même temps qu'un sourd mal de tête digne de sa pire cuite. Ce qui l'étonna fut que sa bouteille loin d'être vide semblait remplit et que son contenu semblait vouloir en sortir. De ce fait il déboucha. Une petite créature filiforme, aux formes gracieuses lui intima le silence et en peu de temps la joie, la joie de se sentir lié à quelchose en ce bas Harmonde.
Wilbur, de cette nuit, n'en comprit rien mais n'en retint qu'une chose, elle fut la première des merveilleuses périodes passées aux côtés d'Andréline, élémentäe d'eau pour qui il portait une affection toute amoureuse.
Il ne connut plus jamais la cuite, ne côtoya l'alcool qu'avec respect, et aucune femme ne parvint autant à l'émouvoir que son familier élémentaire.
Resté prête défroqué de Paidric, Wilbur est conseiller de vie, il erre dans le port, prêt à aider tout marin dans la panade, partageant sa maigre miche de pain avec le mendiant, miche de mie qu'il reçut comme maigre gratitude d'avoir garder toute une journée durant en plein soleil, des caisses dont le contenu lui importa peu.
Du côté d'Andréline, Wilbur se montre comme un parfait amant et pour un occultiste comme un mage élémentaire de valeur dont toute l'érudition est pasée par le pragmatisme.

Cf. Aide de jeu sur l'élémentalisme par EGM

Imprimer ce message