studio GOBZ'INK "Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" (Lewis Carroll)

20Oct/0912

[Drôles d’étoiles] Des visuels et une intro au spin-off « Drôles de lutins »

Posted by ShamZam

Luma de Super Mario Galaxy par DarkJakSemaine prochaine je serais en vacances, de retour sur le lieu de mon stage de clown de l'an dernier. Cette fois, je n'y vais que pour aider à retaper la maison. J'y reverrais avec joie les Rousseaux, formateurs clownesques  de la compagnie Nez à nez, et donc leurs deux jeunes filles à l'origine de la création de Drôles d'étoiles. L'inscription s'est faite rapidement, il y a à peine 1 semaine. De ce fait, c'est le branle-bas-de-combat pour finir une version jouable alors même que j'avais abandonné le jeu.

J'ai pas mal avancé et simplifié le tout et je me suis même payé le luxe de préparer des cartes travaillées pour ces premières parties de tests. En attendant de vous diffuser prochainement le résultat de cette entreprise, je ne peux résister à vous présenter les visuels de quelques cartes de jeux :


Moon pearl - recto by ~Shamzam on deviantART

Moon pearl - verso by ~Shamzam on deviantART

Sun - recto by ~Shamzam on deviantART

Sun pearl - verso by ~Shamzam on deviantART

Sun and moon pearls - recto by ~Shamzam on deviantART

Durant le développement de Drôles d'étoiles, plusieurs concepts et théorie ont été avancées, jetées puis ressorties et enfin définitivement écartées. Néanmoins il est apparu que certaines idées, si elles n'avait pas leur place dans Drôles d'étoiles, pouvaient en avoir dans un jeu consacré. De là a émergé le projet de faire des petits jeux, toujours pour jeune public, s'intégrant dans un même univers et utilisant des mécaniques proches voir identiques.

La reprise du développement de Drôles d'étoiles m'a amené à revoir complètement le jeu, à la fois pour tenir les délais et suite aux conseils et remarques reçues (notamment par la communauté SilentDrift). Quelques coupes franches n'ont pas été simples à accepter car j'aimais beaucoup les idées sous-jacentes. Or je ne suis qu'un créateur de jeu de rôles parmi tant d'autres et comme eux, j'ai une plus grande tendance à faire naître des projets qu'à les finir. Mais comme le faisait remarquer Pyromago sur son blog, qu'importe, le tout est de se faire plaisir !

Le premier petit jeu sur les deux qui pourraient émerger de cette réflexion est Drôles de lutins. Dans le même genre que son parent, le jeu proposera d'incarner des petits êtres féériques doués d'un grand altruisme aventureux. Il ne s'agira donc pas d'étoiles mais de lutins, plus proches des humains. Au lieu d'être séparés entre le Visible (Soleil) et l'Invisible (Lune), eux verront leur balance axée sur la Réalité (Soleil) et le Rêve/Magie (Lune). Une notion obscure sera aussi ajoutée sous la forme du Cauchemar (Lune noire) pour complexifier et développer la profondeur de jeu. Il ne sera plus non plus question de pouvoir de métamorphose mais d'enchantement d'objets. De l'enfant mimétique on passera à l'enfant bricoleur. Chaque lutin pouvant avoir jusqu'à 8 objets, sachant que 4 objets d'une même série constitueront une panoplie. Chaque objet aura un pouvoir et sera échangeable avec les autres personnages. De plus les panoplies apporteront une magie libre basée sur un élément, celui de la série.

Illustration de Jherry

A priori les 2 jeux seront compatibles et permettront des cross-over, notamment pour faire jouer des jeunes d'âges différents. En effet, si Drôles d'étoiles s'adressent à des très jeunes, Drôles de lutins sera plus approprié pour leurs aînés.

Autre petit jeu de rôles à l'état de simple jetée d'idées,Un éventuel deuxième spin-off pourrait venir lorgner du côté des allumeurs de réverbères, des croque-mitaines et des ombres chinoises...

Couverture d'un livre sur les ombres chinoises L'allumeur de réverbères du Petit Prince Couverture de la BD Humphrey Dumbar, le croquemitaine

Imprimer ce message
24Sep/091

Vous allez rire (jaune)

Posted by Paradoks

Oui, bon, alors il faut que je vous avoue un truc. Je sais ce que je veux, mais parfois les chemins pour y arriver sont tortueux...

Donc, je mets au point la quatrième version du système Légendes, qui doit servir pour Fragments de Légendes (qui est en stand-by parce que j'arrive pas à me mettre à rassembler les corrections mais un jour, promis).
Du coup, il va falloir que je me refasse une session de playtest, avec le temps que ça prend et tout. Bref, encore du délai...
Ceci dit je suis très content de cette version, et ça devrait être la bonne, une fois les équilibrages calibrés.
Ouf, une bonne nouvelle !
Autre bonne nouvelle, après un peu de retard, et un été surchargé, mon comparse Foogy vient de me confier qu'il se mettait bien aux illustrations pour Chevaliers Dragon. Pendant ce temps là, je teste la campagne pour vérifier si ça marche, et je corrige quelques bidouilles. Donc, avec un peu de chance, tout ça sera bon pour fin 2009. (On peut rêver...)
Et enfin, je prépare une pitite campagne, sûrement motorisé sous Légendes, avec des grosses inspis de Neverwhere, Planetary, The Invisibles, et The Lost Room.
Les mêmes références que pour Fragments de Légendes, me direz-vous... Oui, mais cette fois, c'est du contemporain, et juste une campagne, sans un annuaire d'univers avec. du tout prêt à jouer, avec les personnages qui vont bien et tout.
Je vous donne des nouvelles très vite, et je vous fais des bisous baveux !
Imprimer ce message
23Sep/090

[bestYoles/Borölok] Ce qu’on y jouera (suite)

Posted by ShamZam

Couverture du supplément Bestiaire pour AgoneJe vous ai présenté dans un billet précédent les peuples actuellement prévus pour être interprétables dans Borölok. Depuis il y a eu un peu de changement et c'est aujourd'hui mon plus gros ennui pour continuer : m'arrêter sur une liste de peuples ferme. J'ai de plus comme contrainte de pouvoir garder les illustrations qui m'ont déjà été réalisées, comme celles de Krys.

Je ne vous proposerais donc pas ici une liste mise à jour mais les types de persos que l'on pourra jouer :

  • humains : majoritairement des PNJs, la race sera disponible pour les joueurs mais déconseillées car finalement en dehors de ce que bestYoles propose.
  • animaux : à la manière des personnages de contes asiatiques (ex/roman Voyage en occident, film Green snake), les animaux d'une conscience supérieure ou s'étant élevé au contact d'esprits éclairés pourront être eux aussi jouables. 2 d'entre eux seront d'ailleurs sans doute à la base de la cosmogonie mythologique du monde.
  • Exemples : corbeau, chouette, faucon, ...

  • féériques : ce sont les peuples dont j'ai parlé en tête de ce billet et dans l'autre lui précédent.
  • Exemples : matagots, mandragores, stryges, ...

  • monstres : entre les animaux et les féériques, ce sont des animaux légendaires car presque disparus et/ou des animaux "nouveaux" spécialement créé pour le jeu mais se basant sur des créatures mythiques
  • Exemples : léviathan, tarasque, ...

  • chimères : là les joueurs composeront leur corps comme ils le voudront, à la manière d'un légo. Cette possibilité est bien sur rendu possible par l'univers et n'est donc pas là que pour se targuer de permettre de jouer tout ce qu'on veut.

Ce que vous pouvez conclure de cette brève liste est que dans bestYoles, c'est tout le bestiaire qui est jouable et non uniquement une sélection minimaliste. La limite se tiendra plutôt (au moins au lancement du jeu) dans l'origine et les objectifs premiers des personnages.

Imprimer ce message
10Sep/090

[bestYoles] Pas si enfantin que ça !

Posted by ShamZam

Mon jeu bestYoles semble apparemment pour certains, d'une approche enfantine sentant bon le bisounours ! C'est vrai... mais seulement en partit et si vous le jouez comme ça.

J'arrête donc tout de suite ceux que j'aurais mal informé en la matière. En tant qu'individu, je suis quelqu'un d'extrêmement torturé, et je n'ai pus m'empêcher de le faire ressortir dans bestYoles.

Ainsi sera proposé en option de jeu (sans doute dans l'unique supplément prévu, appelé Daemons présentant notamment le totémisme), la possibilité de gérer les démons intérieurs qui habitent l'esprit d'un personnage. La caractéristique liée devrait s'appeler Tourment et venir amoindrir la réserve de Souffle (Qi/Mana/Energie spirituelle/...). La récupération de ce même Souffle devra en plus ou en alternative (nécessite des parties tests pour faire le choix) être gênée par ce Tourment, représentant ainsi les cauchemars qui hanteront les nuits du personnage. Éventuellement ces cauchemars pourront constituer des mini-scène à jouer en aparté, permettant au joueur de plus ou moins limiter l'influence du Tourment sur son repos.

A l'heure actuelle, il est prévu que les Tourments se "gagnent" par la transgression de Tabous, qu'ils soient propres au groupe (appelé Alliance et détaillé dans le supplément Daemons) auquel fera partit le personnage ou à l'inconscient collectif du monde. L'exemple premier car répandu dans bien des mondes est celui du meurtre de son prochain. Plus spécifiquement, dans Borölok, ce sera le recours à une magie visible devant des profanes, et dans Konoko, l'utilisation du feu.

NB : Les images que j'incorporent depuis quelques messages, sont des illustrations de mes propos (cf. message sur le film Numéro 9) ou sinon, et c'est le cas ici, des oeuvres qui m'ont inspiré de près ou de loin le point de règles ou d'univers décrit.

Couverture du JDR Demon - the fallen Jaquette du jeu vidéo Planescape - Torment Affiche du film Au delà de nos rêves

Imprimer ce message